12 février 2019

Sans identité

Photo de Pastelle. Modèle: Marine Une fois n'est pas coutume, ce ne sera pas un résumé de rando et des photos de paysage que je vais poster aujourd'hui mais un texte. D'habitude je réserve mes textes à mon site d'écriture Kaléïdoplumes Mais cette fois c'est un peu différent. Avec l'autorisation de Pastelle, j'avais proposé une consigne d'écriture s'inspirant d'une des deux photos exposées sur son blog le 21 janvier 2019 et visibles en cliquant ICI . Je me suis prêtée à l'exercice, au même titre que les autres... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:41 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

20 octobre 2015

Hôtel des Princes

Dans la pénombre du rez-de-chaussée, je pars à votre recherche. J’ai poussé la lourde porte de l’entrée par hasard. Elle s’est ouverte dans un long grincement, une plainte déchirant le silence d’un soir d’automne. Chaque fois que je suis venu ici, je me suis arrêté devant l’imposant édifice: Le Grand Hôtel des Princes, dont la gloire traversa  les frontières pendant presque un siècle, avant de décliner lentement et irrémédiablement, au profit des stations de ski devenues à la mode. À chacun de mes passages, je me suis ému de le... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2015

Retour d'estive

Je referme la porte derrière moi et relève le col de ma veste. Le soleil se lève à peine. Un voile de brouillard recouvre encore la haute vallée à mes pieds. Le troupeau est regroupé sous l’œil vigilant de Balto qui les observe de son promontoire. Les bêtes le sentent, le moment est arrivé. Je n’ai pas eu à siffler le chien pour les rassembler, elles ont formé un cercle compact bien avant le lever du jour. Elles patientent sur la croupe herbeuse dominée par l’Ossau. Elles attendent le signal du départ. Il y a deux jours, Marcel et... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 15:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2015

Adieu mon île St Kilda

Je pars le cœur en vrac, je quitte mon île pour toujours. Je n’ai jamais connu d’autre lieu et je n’aspire à aucune autre vie. Pourtant je pars. Nous n’étions plus que trente-six, pas assez pour survivre aux conditions extrêmes de l’île. Nous avons tous signé la pétition réclamant notre évacuation. Le souhaitions-nous vraiment ? Les plus jeunes rêvaient d’Angleterre ou d’Australie. Nous avions vu partir nos frères ou nos sœurs au fil des ans, nous les avions parfois enviés et beaucoup hésitaient à faire de même. D’autres ne se... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2015

Faille temporelle

Il a suffi que je ferme les yeux pour oublier le temps, le lieu et les années. Une photo, vieille photo jaunie retrouvée dans un carton au grenier et mon présent est devenu flou et fuyant. Je ne sais plus vraiment ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. J’ai dû glisser dans une faille temporelle. J’ai huit ans, peut-être dix, je suis assise à même le parquet dans cette pièce mansardée, il y a deux ou trois personnes autour de moi. Je crois que ce sont ma sœur, ma grand-mère et mon parrain, mais je n’en suis pas sûre, ils sont comme... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 12:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2015

Il y a

Il y a des enfantsDes ballons rouges et blancsQui s’envolent au gré du ventIl y a des riresUne vie à parcourirUn avenir accueillant Il y a flamboyantUn soleil se couchantEt une main qui se tendIl y a l’amourDes promesses de toujoursUne vie à deux droit-devant Il y a des murmuresBaisers sur tes fêluresFaire tomber tous les mursIl y a la vieAssouvir ses enviesPartir ensemble à l’aventure Il y a le tempsQui file en un rien de tempsLe passé devient fuyantIl y a la tendresseMalgré la vieillesseNous restons des combattants Il y a le... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 12:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

17 juin 2015

Petite annonce

À vendre food truck occasion ayant très peu servi … depuis 1970. Un peu de rouille par endroit mais le châssis est en presque bon état.La motorisation est approximative et la batterie inexistantePrévoir quelques aménagements intérieurs (le micro-onde n’existant pas à l’époque) ainsi que quelques travaux extérieurs (en particulier les roues si vous souhaitez le déplacer) Visible à 1500 m d’alt, du côté du port de Castet (s’abstenir par temps hivernal, la route étant bloquée par la neige). Prix à débattre avec les... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2015

J'ai brisé le miroir

J’ai brisé le miroir, je ne supportais plus de me voir ! Tout était si étriqué : les meubles, les murs, le présent sans aucun sens, aussi éphémère  que le temps qu’il me restait à vivre. Je me sentais à l’étroit dans mes habits de vieillard, entre un passé lourd comme un dictionnaire et un futur se réduisant comme peau de chagrin. Cette enveloppe ridicule, déformée par les ans,  cette forme sans forme qui se reflétait dans le miroir, je finissais par la haïr. Elle m’était devenue aussi indigeste que le sourire... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2015

Quand on ferme les yeux

Quand on ferme les yeux pour un temps de repos Si le décor s’y prête on se laisse envouter Par un son, une odeur, une légère brise Venant caresser des visages apaisés   À l’ombre du pommier et tout au bord de l’eau Le grillage s’efface et laisse sa place À une belle envolée de moineaux Prenant d’assaut les cerisiers tout proches   Sur la plage, les pieds dans le sable Le va et vient des vagues en emporte plus d’un Au-delà de l’horizon sur une île paradisiaque Où les iguanes font la conversation aux enfants du... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2015

Si j'étais...

Si j’étais une fleur, je serais un coquelicot et je pousserais sur des terres arides, accroché à la roche, fragile et éphémère. Ne me cueille pas, laisse-moi naître et mourir ici, entre cailloux et rares herbes. J’ai besoin de peu pour offrir à ton regard mon rouge éclatant, mais je me fane si je m’éloigne de mes racines. Si j’étais une couleur, l’arc-en-ciel serait ma maison, je serais bleu, jaune ou indigo et éclairerais d’espoir ton ciel après la pluie. Je resterais le temps d’une éclaircie et m’effacerais au moment où le soleil,... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :