12 mai 2007

mes confrontations

  Jusqu'à présent, je n'ai rien trouvé de mieux pour soigner ma phobie sociale que d'adapter mon comportement à la situation anxiolytique. Concrètement, pour apprendre à faire du vélo, il faut s'entraîner, tomber, se relever, recommencer. Pour apprendre à nager, il faut s'immerger, apprivoiser l'eau, s'accrocher au bord, synchroniser ses mouvements, puis se lancer, s'accrocher encore, et recommencer toujours. Ma seule différence, c'est que je dois répéter à l'infini ses exercices. Lorsque je maîtrise une situation... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 19:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2007

Silence, on frappe

  J'ai retrouvé le vieux bonhomme dans le grenier. Je l'avais oublié.  Je cherchais des vêtements usagés à donner et puis  c'est le vieux John que j'ai trouvé. Cela faisait combien de temps qu'il était là? 15 ans? Peut être 20. Je me souviens du jour où je l'ai enfermé là. C'était le jour de mon anniversaire. Quelle année? Je ne sais plus. Il m'avait accompagné le temps pour moi de grandir, de comprendre, d'affronter. Ma sœur l'avait trouvé dans une brocante. Il  avait un œil manquant et une oreille arrachée.... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 10:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
08 mai 2007

Ricochet 1968

  Pour ce ricochet, j'ai décidé de présenter un texte que j'ai écrit il y a quelques années et qui se rapporte à un souvenir d'enfance. Avant d'écrire ce texte, je ne savais pas quel était mon rapport à l'écriture. Je ne savais pas que je pouvais écrire, ni que par l'écriture j'irai au plus profond de mes angoisses. Ce texte c'est en quelque sorte un dialogue avec une colocataire indésirée: ma phobie sociale. J'aurais pu ne retranscrire ici que le souvenir qui a été à la base de ce texte, j'avais 8 ans à l'époque, mais je ne... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 22:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2007

Merde, il est passé!

Sarko est passé. Bon, en même temps c'est pas une surprise. Quoique. J'ai espéré un moment, et puis non, le miracle n'a pas eu lieu. En tout cas, au terme de 2 heures passée devant la télé depuis l'annonce du gagnant, je remarque 2 choses: 1) Côté Ségolène : les éléphants du PS n'ont pas attendu très longtemps avant de la descendre en direct: Strauss kahn , puis Fabius se sont empressés de parler de grand défaite, de tirage de leçon, de repositionnement de la gauche à gauche, se portant presque volontaire pour être celui qui... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 21:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2007

Rencontre du 3ème type

La photo est de Jean-Sébastien MONZANI Ma voiture n’a pas démarré ce matin. Il était 4heures du mat’. Je revenais d’un reportage photo de nuit dans un village de montagne. La route sinueuse déroulait son long ruban devant mes phares allumés. Je me suis arrêté sur le bas côté, pris d’une envie pressente. L’humidité remontait du sol, enveloppant d’un voile de brume le paysage environnant. Je pris une photo de ce lieu presque inquiétant et revint vers la voiture, appareil en bandouillère. Le moteur resta muet. J’insistai. Rien n’y... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 19:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2007

Ricochet 1967

Ce ricochet là est jusq'à présent celui que j'ai eu le plus de mal à écrire, celui qui m'a fait le plus mal. Des sensations enfouies sont réapparues. Je sais que je touche là un noeud de ma vie, un de ceux qui m'ont fait basculée par la suite dans la phobie sociale. Misère, j'étais bien jeune à 7 ans pour basculer déjà. 1967: J'ai 7 ans. Nouveau déménagement. Nous partons pour la ville. Déchirement de quitter Beauregard. Je laisse derrière moi mes rires et mes jeux d'enfant, et surtout mon chien Flika qui est adopté par un voisin,... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:03 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

01 mai 2007

La nuit

La nuit, je ne dors pas, l'insomnie ne me quitte pas et le sommeil tarde à venir. Alors la nuit, seule dans mon lit, je refais ma journée et tant qu'à y être, j'anticipe la journée à venir.Quelquefois je m'assoupis. Je n'aime pas cet entre-deux. Car à peine consciente, je baisse ma garde. Pas suffisamment pour un laisser aller rassurant, et déjà trop pour garder le contrôle de mes pensées. C'est dans ces moments là que mon corps, à peine détendu, recrache toutes les tensions accumulées. je ressens son malaise grandissant. Il me... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 22:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
28 avril 2007

Ma déclaration

  Mon blog, il faut que je te dise: Je t'aime, oui je t'aime  parce que tu es mon témoin privilégié, parce que tu m'aides à voir plus clair en moi. Je t'aime parce que tu es ma délivrance. Grâce à toi tout ce fouillis qui gesticule dans mon petit cerveau  s'envole pour faire des mots, qui eux mêmes forment des phrases, formules magiques pour dire mes joies, mes peines, mes coups de gueule, mes coups de coeur. Mais surtout je t'aime parce que tu m'aides à vivre, à avancer, à comprendre qui je suis et ce que je... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 21:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2007

Et maintenant?

Ça y est. Je savais bien que ces ricochets me poseraient un problème à un moment ou a un autre. Pour les premières années, tout était clair dans ma tête. Pas besoin de faire de plan, de réfléchir à la tournure de mes phrases. C'était naturel et spontané. Tout à coup, et sans que cela ne soit une surprise pour moi, je suis bloquée. C'est un peu la jungle. par quoi je vais commencer, et qu'est ce que je vais dire. Finalement, dans ces années charnières, je n'ai pas vraiment de souvenirs précis. Plutôt des sensations, des émotions. ... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 23:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2007

Ricochet 1966

1966: j'ai 6 ans. Je vis toujours à Beauregard. Je dois choisir parmi tous les beaux souvenirs de cette année là. Je pourrais parler de nos parties de cache-cache dans la vieille demeure, de nos escapades dans la campagne. je pourrais vous décrire nos dimanche d'automne, lorsque nous nous levions à l'aube pour aller aux champignons. Je pourrais vous raconter l'odeur de la confiture fait maison, de nos courses poursuites dans les prés. J'aurais tant de choses à dire qu'un seul ricochet pour cette année là n'y suffirait pas. Mais comme... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 17:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :