14 juin 2007

Mon chien, ce comédien.

Mon chien fait le mort, si possible au milieu de la route, si possible juste au moment de rentrer, si possible lorsque je dois juste après aller prendre mon train pour Toulouse. Bref, au moment où je n'ai pas vraiment le temps, mon chien me fait une démonstration de ses talents de comédien. Sauf quand il pleut. Parce ce que quand la route est mouillé et son pelage trempé, simuler son agonie sur le goudron ne le motive pas plus que ça. Mon chien n'a rien trouvé de mieux, pour me montrer qu'il n'avait pas du tout envie de rentrer à... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

13 juin 2007

Chef d'oeuvre en péril

photo de Nicola Ranaldi La peau? je l'ai voulue douce et tendre, comme la peau d'une pêche. Les cheveux? Je les ai voulus brillants et soyeux, pour s'envoler au vent comme les blés dans les champs. Le ventre? Je l'ai voulu rond et accueillant, comme la coquille protégeant le poussin. Les seins? Je les ai voulus ronds et fermes, pour contenir dans une main aimante. Les épaules? Je les ai voulues larges et solides pour supporter les fardeaux de la vie. Les mains? je les ai voulues longues et puissantes, pour soulager, guérir et... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2007

Ricochet 1970

Dès qu'on l'a entendu se lever, je suis repartie me glisser dans mon lit. -"Qui a parlé?" a t-il hurlé. Je tremble, je sais déjà que rien ne va l'arrêter. Ca n'arrive pas souvent, mais quand ça arrive, rien ni personne ne peut l'arrêter. Son regard est comme fou, ses gestes sont saccadés, ses muscles tremblent sa colère. Aucun son ne sort de ma bouche. Je suis tétanisée. je sens qu'il peut me tuer, je crois qu'il peut me tuer. -"Qui a parlé?" répète t'il. Il est tout près de mon lit. -"Moi!" Dit elle d'une voix claire et sûre. ... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 23:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
08 juin 2007

Panne d'ordi

  5 jours de panne, et 5 allers retours chez le réparateur plus tard, me voici de retour sur le net. 1ère constatation: p***** que c'est dur sans ordi. Le premier jour, j'ai cru péter un câble, mais ça c'était déjà fait, enfin, mon unité centrale l'avait fait avant moi. Ce qui nous a valu une belle engueulade, enfin, moi surtout parce que elle, saleté d'unité, elle se cachait derrière ses témoins éteints. J'avais beau la rallumer, elle tremblait de partout. deux ou trois jurons plus loin, elle fuyait carrément mon courroux... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 21:51 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
03 juin 2007

Fête

   
Posté par cassymary à 21:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2007

Fiston

  Fiston met du gel "béton" dans ses cheveux. Fiston veut des Conver's ou un truc qui ressemble. Fiston veut savoir si la chemise est bien assortie au pantalon. Fiston n'arrête pas de me dire: -" Maman, je suis grand maintenant, tu peux me faire confiance... Voyons!!!!!!!" Je me demande si Fiston ne vient pas de prendre conscience qu'il existe d'autres filles que ses propres soeurs. Fiston recclame toujours son calin du soir. OUf, mon rôle de maman est sauf!
Posté par cassymary à 23:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

30 mai 2007

Trop tue le trop

J'ai lu les textes de la dernière consigne de Paroles Plurielles et je m'énerve, en lisant certains d'entre eux. pas sur le fait qu'ils soient plus ou moins bien écrits, mais sur le contenu . La photo: une mère et ses deux enfants devant une caravane. l'incipit: "Le samedi, c'est tranquille, il y a moins de monde". Le contexte: la misère, la pauvreté. Ce qui m'énerve? J'y viens. Et vas y, pour certains, que j'en rajoute dans le larmoyant, le miséreux. Je crève de faim, j'ai rien à me mettre, je suis battue. Fausse couche, alcool,... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2007

Avec 50 000 euros

  Fiston: Maman, je vais gagner 50 000 euros. Ah? T'es sûr (lol) Fiston: tu veux savoir comment? Ben oui (tu parles que je veux savoir, j'ai justement des dettes) Fiston part en courant et revient avec un paquet de cracottes Sur la boite en gros: gagnez 50 000 euros (mdr) Fiston: Tu te rends compte: 50 000 euros, le bonheur! (visage épanouie, sourire de satisfaction, yeux rêveur) Ben oui j'imagine, être riche, mon rêve (ptdr) Fiston: toute façon j'ai déjà décidé ce que je vais en faire. Ah oui? Quoi (je trépigne... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 00:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2007

Les jeudi après-midi

« Le samedi, c'est plus tranquille. Il y a moins de monde" me lance t'il. T'es en retard non?» « Mais Dédé, nous sommes jeudi, vous savez bien que la distribution c'est le jeudi » « Et pardi té que je le sais, mais j'aime bien te faire croire que je suis un peu gaga. M’sieur Dédé, 80 ans bien sonnés, c’est mon préféré. « Ah, si j'avais 30 ans de moins! C'est toi que je préfère, mais ne le dis pas aux autres, elles seraient jalouses » 14h: la distribution commence. Ils attendent sagement, en file indienne, avec leur cabas. Il y... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
26 mai 2007

Bonhomme

Bonhomme est parti, comme il était arrivé dans sa vie, sans faire de bruit. Bonhomme était un chat. Entres ces deux là, une belle histoire qui a durée dix ans. Deux solitudes, deux écorchés qui s'étaient croisés un matin gris, sur le rebord d'une fenêtre. Le chat de gouttière, noir comme l'ébène, lorgnait à travers le carreau, l'appartement où Babs la chatte ronronnait d'aise, bichonnée par le maître des lieux. Le chat s'est enfui au premier regard de l'humain. Mais peut être avait-il déjà compris ce qu'il y avait derrière ces... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 22:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :