01 avril 2008

La cruche à l'eau, et le chat sans souris

Oscar, c'est le nom de mon chat,Cherche en vain une proie de choixQuand soudain se présente à lui,Une minuscule sourisVoilà qu'il se pâme à sa vueSongeant à sa cause entendueLa rusée souris n'en n'a cureElle détale à tout allureVoilà mon Oscar tout penaudEt bien! Tant va la cruche à l'eau......(Consigne 14 de Kaléïdoplumes)
Posté par cassymary à 00:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

30 mars 2008

Quand les Pyrénées se rapprochent

En balade près de chez moi, La montagne me tend ses bras, et se rapproche de moi. Ici, quand la montagne vous fait de l'oeil, si proche qu'on pourrait la toucher, c'est que demain, il fera mauvais.   Quand elle se montre, mais reste à distance, c'est que demain il fera beau. Elle vous incite alors, en vous montrant juste un peu de présence, à préparer vos chaussures et sac de rando, pour lui rendre visite le lendemain, et profiter du temps clément pour la découvrir sous le soleil.   Quand elle est dans la... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2008

Oeufs tendresse

Nos oeufs n'étaient pas en chocolat. Ce n'était pas non plus les cloches de Pâques qui nous les apportaient. C'est dans le poulailler de Grand-mère que nous allions les chercher. Des oeufs du jour, frais et assez petits pour tenir dans nos mains d'enfant. C'est ensuite maman qui les faisait cuire sur le poêle à charbon. 2minutes 30, pas une minute de plus, pas une seconde de moins. Une fois refroidis, nous les posions dans des coquetiers, puis nous sortions nos pinceaux et petits pots de peinture. Du rouge, du bleu, du... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
27 mars 2008

L'optimisme

J'ai été tagué par Pivoine et je dois dire que cet exercice particulier est très agréable à faire.Le règlement est le suivant: - Recopier le début du texte, «L'optimisme c'est....»- ajouter 3 nouvelles fins de phrases (inventées ou trouvées),- recopier les règles,- désigner 5 « volontaires » pour prendre la suite (et les prévenir sur leur blog si nécessaire)... Pour ce qui est des volontaires, je tague tous ceux qui se sentent inspirés par l'optimisme.       L'optimisme, c'est un sourire qui mange le visage de mon... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 21:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
27 mars 2008

Le sonneur de cloches

Il est sonneur de cloches à l'église St Sernin. Il aime ça, sonner les cloches, surtout le matin Pendant que sous le porche se pressent les paroissiens Venus assister à l'un des offices du matin.   Lui et le bon dieu, ils sont pas trop copains, faut dire que l'éternel, il l'a prié en vain L'a même supplié de le rendre plus malin On l'appelle le benêt, et ce n'est pas pour rien   A l'école, on lui sonnait les cloches à ce turbulant Qui préférait à la grammaire courir à travers champs Il fuyait les leçons qui... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 02:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2008

Le Tibet, bordel!!!!!!!!!

Je suis un petit écolier Tibétain, qu'on a arraché à sa famille dès son plus jeune âge.   Je suis un enfant Tibétain qu'on a envoyé de force dans une école de redressement, pour lui apprendre à devenir un parfait petit Chinois.   Toi, petit Français. Toi qui a la chance de vivre dans le pays des droits de l'homme.   Toi, petit écolier français, qui va à l'école pour aussi y apprendre ton histoire, l'histoire de ton pays, de tes racines.   Toi, élève français, qui grandit avec une identité, ton identité.... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 19:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

20 mars 2008

Les nuits de pleine lune

J’aurais aimé pouvoir lui parler, les fantômes savent tant de choses. Il était là, planté près de la fenêtre, pianotant sur un clavier imaginaire. J'aurais aimé pouvoir lui demander à qui il écrivait, et puis ce qu'il écrivait. Il avait l'air si triste. Mais encore une fois,  je n'ai pas voulu le déranger. De temps en temps, je voyais son regard glisser vers l'extérieur, dans la clarté de cette nuit de pleine lune. IL fixait le fond du jardin, à l'endroit précis où se trouve le lac. En tout cas, c'est ce qu'il me semblait.... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 mars 2008

Leurs ecrits

Mes 3 enfants sont très différents. Ils ont chacun leur personnalité, chacun leur propre sensibilité. Et ça se voit dans leur façon d'écrire. Je ne peux pas les confondre. Au delà de leur maturité différente (ils ont quelques années d'écart) On peut  les décripter à travers leurs textes. En tout cas, moi qui les connait bien (héhé) je le vois. Et vous? 1er texte: mon ainée Derrière l'écran il attend. De la cuisine montent les bruits familiers du repas du soir en cours de préparation. Sifflement de la bouilloire, frétillement... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 19:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
16 mars 2008

Le virtuel, Kesako?

Sur Kaléïdoplumes, nous avons en ce moment une discussion sur ce que peut être une ou des amitiés virtuelles, et en général, ce que peut nous apporter le virtuel. Il y a plusieurs témoignages très intéressants. Je vous invite d'ailleurs à aller les découvrir ici. Pour ma part, voici ce que m'a inspirée cette discussion: Ma propre expérience de l'amitié virtuelle part d'une démarche un peu différente. Le virtuel s'est révélé vital pour moi car il m'a permis de faire ce que j'étais incapable de réaliser dans le réel (où en tout... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2008

Lettre d'un poilu

C'était le dernier d'une immense cohorte, celle des 8,5 millions de soldats français de la Grande guerre: Lazare Ponticelli , dernier poilu survivant de l'un des conflits les plus meurtriers de l'Histoire, s'est éteint mercredi à l'âge de 110 ans. La lettre qui suit est celle d'un autre poilu que j'ai appris à connaître à travers les dizaines de lettres retrouvées dans un grenier. Lettres que j'ai déchiffrées, retranscrites et regroupées dans un ouvrage qui permettra à mes enfants de ne pas oublier que leur arrière grand-père était... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 01:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :