04 juin 2009

Un p'tit vent

Puisqu'il faut que la vie soit ainsi, je ne peux que me soumettre, au désir de mon maître. J'aurais aimé avoir la force d'un ouragan, intrépide et fascinant. Ou la fraîcheur du vent du nord, glacé et frissonnant. J'aurais aimé être un vent d'autan, et chasser les nuages en concquerrant. Mais je ne suis qu'un petit vent de sud, non répertorié et même pas dominant. Le géomètre ai rencontré, il m'a tout expliqué, me prouvant par A+B qui j'étais. Traçant des lignes, des droites et peu de courbes,... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 juin 2009

Grande gueule

Le vieux Léon, assis sur un banc, comme chaque jour, face à l'océan. Les 2 mains posées sur le pommeau de sa canne, la casquette vissée sur son crâne. Le vieux Pierrot le rejoint, traînant les pieds, les mains dans ses poches, bien enfoncées. Un signe de la tête, il s'assoit à son tour Chacun sa place, comme chaque jour. _.............. _.............. _ Hé oui! Souffle le vieux Léon _ Hé oui! Répond en écho le vieux Pierrot _ ............ _............ _ Hé oui!!!! _ Hé oui!!!!... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2009

Sur les traces de la marmotte

Pollux aime la neige Moi, les fleurs haut perchées Le silence et le vent de face nous aide En voilà une qui ponte le bout de son nez Un peu plus bas près d'un ruisseau Elle est là, curieuse et confiante Puis, à la vue du chien, disparaît dans son terrier Je ne peux plus vivre sans la montagne près de moi J'y trouve des trésors Sans cesse renouvelés
Posté par cassymary à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2009

Anayet

Les Pyrénées côté espagnol, le pic d'Ossau côté Sud Nous débutonsà 1500m d'alt. 2000m, spectacle lunaire Le pic d'Ossau, ou Jean-Pierre, magnifique 2200m, la neige résiste Un petit lac encore gelé Un second plus grand Nous partons sur les traces des marmottes
Posté par cassymary à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2009

Marathon en duo

Une maison de ville de deux étages. Deux appartements à chaque étage. Fenêtres côté rue: les passants passent sur le trottoir d'en face Fenêtres côté jardin: au fond de l'allée centrale, un cabanon s'écroule. A l'intérieur: un escalier de bois, rampe patinée par la main des enfants. A l'extérieur côté rue: 3 marches pour retrouver les passants du trottoir côté impair. A l'extérieur côté jardin: un balcon puis un escalier de pierre et une rambarde en fer. Au bas de l'escalier, une cour, terre noire, herbe... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2009

La sieste

Il y a la pelouse à tondre, les tomates à planter, et puis les rosiers à tailler, et la chaise longue qui me fait de l'oeil. Par une journée ensoleillée, le jardin sent bon le printemps. Les températures grimpent, et la chaise longue n'attend que moi. Après le repas, vaisselle faite, cuisine rangée, je prends mon café, à l'ombre du cerisier. J'ai sorti table et chaises de jardin. Les premiers repas « dehors » rassurent et le moral est au beau fixe. Je n'ai pas sorti le parasol, on a tant besoin de chaleur sur nos... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2009

Marathon (2)

J'aime les arbres, pour ce qu'ils représentent. Dans un arbre, je vois la vie, je vois le temps qui s'écoule lentement. Je vois les saisons, je vois le décor qu'ils dessinent dès qu'ils sont à plusieurs. J'aime toucher le tronc rugueux, c'est leur fierté d'exhiber cette force tranquille. Et la fragilité qui les caractérise aussi dans leur feuillage qui se balance au gré des intempéries. Et tout un monde qu'il cache dans leurs racines: l'attachement à leur terre, autant de cordons ombilicaux qui les relient à leur mère... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mai 2009

Mon marathon (1)

J'entends la pluie dans le jardin. Les chiens grattent à la porte, l'un d'eux n'aime pas les orages. Les enfants font du bruit, ça m'énerve. J'aimerais les mettre au lit, mais à leur âge, c'est trop leur demander (en tout cas avant minuit un samedi) Moi, je suis là, imperturbable, ma seule crainte étant que ma connexion ne me lâche avant la fin du marathon. Besoin d'écrire, quand tu nous tiens, tu nous ferais vendre notre âme au diable. Au diable l'humeur des chiens, l'orage qui gronde, et les enfants qui parlent trop... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2009

Après le marathon

Le marathon d'écriture s'achève ce soir. Beaucoup de participants ont écrit durant ces 8 jours. J'ai moi même fait "mon marathon" le week-end dernier". 8 Heures d'écriture non stop. 10 textes produits. Et la frustration de ne pas avoir pu recommencer pendant la semaine. Un plaisir aussi: celui d'avoir partagé mon marathon avec Pati, avec qui mon empathie d'écriture se confirme au fil du temps. Après ce marathon, une grande lassitude m'a envahie. Je me suis sentie vidée de mon envie d'écrire ou de lire sur... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2009

A comme.....

A Amour Amitié Amandine Amour sans quoi la vie ne serait rien qu'une simple pirouette. Amour fusionnel: surtout pas ou je me noie. Amour passionnel: le temps de retomber sur terre. Amour respect: et s'il n'en restait qu'un, ce serait celui-ci. Amitié si compliquée pour moi que je n'ose jamais le prononcer ou si peu. Et il faut bien l'avouer: je n'ai pas d'ami réel. Je ne le veux pas puisque cela engendrerait plus de souffrance que de plaisir. Amitié virtuelle: bien réelle pour moi. Un... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :