21 mai 2009

La sieste

Il y a la pelouse à tondre, les tomates à planter, et puis les rosiers à tailler, et la chaise longue qui me fait de l'oeil. Par une journée ensoleillée, le jardin sent bon le printemps. Les températures grimpent, et la chaise longue n'attend que moi. Après le repas, vaisselle faite, cuisine rangée, je prends mon café, à l'ombre du cerisier. J'ai sorti table et chaises de jardin. Les premiers repas « dehors » rassurent et le moral est au beau fixe. Je n'ai pas sorti le parasol, on a tant besoin de chaleur sur nos... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2009

Marathon (2)

J'aime les arbres, pour ce qu'ils représentent. Dans un arbre, je vois la vie, je vois le temps qui s'écoule lentement. Je vois les saisons, je vois le décor qu'ils dessinent dès qu'ils sont à plusieurs. J'aime toucher le tronc rugueux, c'est leur fierté d'exhiber cette force tranquille. Et la fragilité qui les caractérise aussi dans leur feuillage qui se balance au gré des intempéries. Et tout un monde qu'il cache dans leurs racines: l'attachement à leur terre, autant de cordons ombilicaux qui les relient à leur mère... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mai 2009

Mon marathon (1)

J'entends la pluie dans le jardin. Les chiens grattent à la porte, l'un d'eux n'aime pas les orages. Les enfants font du bruit, ça m'énerve. J'aimerais les mettre au lit, mais à leur âge, c'est trop leur demander (en tout cas avant minuit un samedi) Moi, je suis là, imperturbable, ma seule crainte étant que ma connexion ne me lâche avant la fin du marathon. Besoin d'écrire, quand tu nous tiens, tu nous ferais vendre notre âme au diable. Au diable l'humeur des chiens, l'orage qui gronde, et les enfants qui parlent trop... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2009

Après le marathon

Le marathon d'écriture s'achève ce soir. Beaucoup de participants ont écrit durant ces 8 jours. J'ai moi même fait "mon marathon" le week-end dernier". 8 Heures d'écriture non stop. 10 textes produits. Et la frustration de ne pas avoir pu recommencer pendant la semaine. Un plaisir aussi: celui d'avoir partagé mon marathon avec Pati, avec qui mon empathie d'écriture se confirme au fil du temps. Après ce marathon, une grande lassitude m'a envahie. Je me suis sentie vidée de mon envie d'écrire ou de lire sur... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2009

A comme.....

A Amour Amitié Amandine Amour sans quoi la vie ne serait rien qu'une simple pirouette. Amour fusionnel: surtout pas ou je me noie. Amour passionnel: le temps de retomber sur terre. Amour respect: et s'il n'en restait qu'un, ce serait celui-ci. Amitié si compliquée pour moi que je n'ose jamais le prononcer ou si peu. Et il faut bien l'avouer: je n'ai pas d'ami réel. Je ne le veux pas puisque cela engendrerait plus de souffrance que de plaisir. Amitié virtuelle: bien réelle pour moi. Un... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2009

Mot pour mot

......Il y a des jours où mes mots restent désespérément bloqués à l'intérieur de moi au lieu de pouvoir s'exprimer sur une feuille, des jours où je suis incapable d'expliquer le pourquoi des choses, ce que je ressens, comment je ressens.... Je sais seulement que c'est comme un cri du ventre...... Mot pour mot ce que j'aurais sans doute écrit il y a peu de temps encore. Et pourtant pas de moi mais de l'auteur d'un mail à mon intention. Un cri du ventre, peut être parce que la vie vient de là, du creux de ce ventre... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 avril 2009

Plus qu'un dimanche à la campagne

Partie de Paris sous la pluie, le soleil m'accueille à mon arrivée dans le sud. La maison sent le renfermé. J'ouvre les volets pour la laisser respirer. Je retrouve un à un tous les gestes familiers de l'été dernier. Cette fois, pas de longues vacances en perspective, ni même de dimanche à la campagne. Mûri pendant de longs mois, décidé en quelques semaines, le temps de régler les dernières détails, et me voici de retour au pays, dans la maison de mon enfance, pour un nouveau départ. Mes articles pour un... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 avril 2009

Mauvaise excuse

  - Madame, j'étais là avant vous. Je ne vous avais pas vue - Vous avez fait semblant de ne pas me voir Allez, soyez gentille - Avez-vous été polie en prenant ma place? Ça ne m'arrive jamais - Si: aujourd'hui Mais c'est une exception - Qui confirme ma règle ? Je suis pressée, j'ai rendez-vous chez le coiffeur - Mauvaise excuse Je n'ai qu'un produit - C'est avec plaisir que je vous aurais laissé passer devant moi si vous aviez eu la politesse de ne pas m'ignorer Vous n'êtes pas sympa -... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2009

Les clefs du paradis

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Je cherche une trace de mon passé. Mon fantôme glisse le long des murs froids et humides. Je frôle une porte, puis une autre. Je peux traverser la pierre et le bois, m'envoler au dessus des toits, ou glisser par une cheminée obscure. Mais je continue à léviter au dessus de ce couloir dallé. « La rue est le cordon ombilical qui relie l’individu à la société. Oseras-tu la traverser pour revenir à nous? » J'entends encore ma... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2009

En bois blanc

  J'ai été crée par un ébéniste, amoureux de son métier, et fier de ses enfants. Je suis à l'identique des plus belles chaises en osier sorties de son atelier, voilà maintenant bien longtemps. J'ai fait le bonheur de ses enfants, puis de ses petits-enfants. Ainsi je suis passée de main en main jusqu'à ce qu'on m'oublie dans un grenier, remplacée par des jouets mécaniques, puis électroniques. Sous ses toits humides et sombres, je me suis usée, jusqu'à ce que je sois envoyée dans un vide grenier. Je m'y... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,