05 janvier 2009

Couché sur un banc

Il est là, couché sur ce banc. Sur le boulevard des Pyrénées.Il n'entend pas le bruit de la ville qui festoie tout près de lui.Il est allongé face à la montagne, éclairée par le clair de lune.Il ne voit pas les lumières de la ville, qui clignotent tout proche de lui.Emmitouflé dans un sac de couchage, dans le froid de la nuit naissante.Il ne rêve pas des festins qui vont alourdir les convives,  si près de lui.Recouvert d'une couverture de survie, la tête posée sur son bras.Il n'a rien à attendre du nouvel an, que certains... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 janvier 2009

2009

Posté par cassymary à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
29 décembre 2008

Un début, une fin

Dans une année il y a des débuts et des fins.Souvent liés à des évènement, qui débutent ou se terminentIl y a des débuts d'années faciles ou difficiles, marqués par des circonstance heureuses ou douloureuses, ponctués d'expériences positives ou négatives. Il en est de même pour les fins d'années.Partant de ce principe, je pourrais faire ainsi le bilan de ces  5 dernières années: Une année: Un début - Une fin 2003: Une séparation - Un décès2004: Une reprise de travail - Un ami2005: Un déménagement -  La naissance d'un... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 01:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
27 décembre 2008

Correspondances

A meusieur l'instituteurComme vous avé pu le voir hier et même avan hier; Maxime n'a pa été a  l'école.Je sé que vous pourré penser que comme il est pas tré sage et qu'il embète défois les copins, et quand plus il a eu 0 en dictée lundi et que ducout vous lavé puni même que c'été pas sa fôte mais Julien qui a fait que l'embéter tout la dictée, et ben vous pourré penser que c'est pour sa qu'il viens pas depuis 2 jours.Mais non! Ce né pas vrai! Maxou Maxime a une grosse gripe avec 42% de fièvre et que peut ètre qu'il é en... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 00:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 décembre 2008

Une année Kaléïdoplumienne

Difficile de parler de l'année qui vient de s'écouler sur Kaléïdoplumes. Mon parcours ici ne peut être analyser qu'en liant étroitement mes deux fonctions. Celle d'écrivante et celle d'admin.   Parce qu'il m'est impossible de dissocier les deux.   Le rôle d'Admin, il est venu par hasard. Je l'ai dit souvent ici. L'idée première n'était pas de moi mais d'Alainx. Mais cette idée, je l'avais en tête depuis longtemps, bien enfouie d'ailleurs, tant le travail, l'organisation, la rigueur d'un tel lieu me... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 11:33 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 décembre 2008

5 ans

Je n'ai pas oublié. Je n'oublie pas. Je n'oublierai jamais. Moins encore aujourd'hui qu'il y a cinq ans. Des dates, des jours, des heures marqués au fer rouge dans ma mémoire. Le temps qu'il faisait, l'odeur qu'il y avait, les silences ou les cris, la clarté ou la nuit. Je n'ai pas oublié. Je n'oublie pas. Je n'oublierai jamais. Le 24 Mai 1986, c'était un samedi. A Valence, il faisait beau, très chaud. Elle est arrivée, petite princesse traumatisée par une naissance difficile, une tête en ballon de... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 06:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

12 décembre 2008

Tornade

Le texte qui suit, je l'ai écrit pour Kaléïdoplumes, la consigne était de faire le portrait d'un participant à cet atelier d'écriture. J'ai choisi Tornade, l'une de mes modératrices. J'avais envie de lui dire merci de modérer cet atelier qui demande beaucoup de travail. Ils sont plusieurs modérateurs à faire ce travail merveilleusement bien. Mais il fallait choisir quelqu'un. Je l'ai choisie elle, vous comprendrez pourquoi en lisant le texte qui lui est consacrée   Tornade, je ne la connais pas. Non non je vous assure! Je ne... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 10:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2008

Sous le saule pleureur

Consigne 50 de Kaléïdoplumes Retenant vos sanglot En un soupir discret, Vous marchez sans un mot Sous les grands peupliers.   Votre errante tristesse Vous attire en ces lieux, Aveuglante à l'ivresse Le désespoir m'émeut.   L'empreinte de vos pas Sur l'herbe encore humide, Vous éloigne de moi Et mon âme perfide.   Le chagrin vous va bien La nostalgie aussi, Je ne vous aime point, Vous l'ai-je dit ma mie?   Don Juan insatisfait Douce et belle effrontée, Ce que... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 11:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 décembre 2008

Juste un café

Seule dans ce café, devant mon café, je dois sans cesse garder mon esprit connecté à la réalité. Rien d'autre qu'un café brûlant devant moi, un expresso comme je les aime, deux sucres, un petit chocolat posé sur l'assiette. Rien d'autre qu'une petite cuiller qui tourne dans le liquide sombre. Rien d'autre que le métal qui cogne, deux fois, contre le rebord de la tasse. Ne pas en perdre une goutte. J'aime fignoler, ça me rassure. Ne pas laisser mon esprit "partir en vrille" comme le dit mon psy. Ne pas... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 10:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2008

Décevoir

Je ne dois pas avoir peur de décevoir.Je ne peux pas décevoir ceux qui m'aiment,Puisqu'ils m'aiment.Je n'ai jamais peur d'être déçueD'ailleurs eux ne me décevront jamais, Puisque je les aime.
Posté par cassymary à 00:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :