28 juillet 2010

Rencontre: Chapitre 5 bis

Jeudi 22 juillet 22h Tu es exactement la même personne que j'ai découverte sur le net il y a quelques années. Tu es entière, sincère, respectueuse, simple. Je suis très fière d'avoir ton amitié. Tu sais que je ne doutais pas de toi, je n'ai jamais refusé notre rencontre parce que j'avais peur d'être déçue. Ni parce que je ne voulais pas que tu sois déçue. Rien ne pouvait changer par cette rencontre. Elle n'était pas indispensable, pas nécessaire. Elle s'est faite, que dire d'autre? Nous terminons la soirée à écrire de... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 juillet 2010

Recontre: Chapitre 4 bis

Jeudi 23 juillet 17h30 Après-midi détente à Calicéo. Bains à remous, hammam, piscine à bulles, jet d'eau massant. Après cette première matinée, riche en émotions, nous apprécions ces 2 heures de détente. Je suis heureuse de te faire découvrir les plaisirs aquatiques, à la porte de chez moi. Partager ces moments d'intimité avec toi me permets de te faire comprendre la force de notre amitié. Au retour, nous nous installons dehors et parlons, encore et encore. Le soir arrive, je me sens un peu plus angoissée, l'homme ne va... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
27 juillet 2010

Rencontre: Chapitre 3 bis

Jeudi 22 juillet 13h Après avoir longuement échangé, nous écrivons de concert. Ton stylo court sur le papier, je t'observe du coin de l'œil, pas de rature sur la page. L'écriture coule dans un ruisseau de mots, fluide et limpide. Ça m'impressionne. Le voir chez une autre, me fait réaliser ma propre façon d'écrire. Mon stylo aussi file sur le papier sans rature, sans pause. Mais alors que ton écriture reste lisible, ordonnée, la mienne est saccadée, déséquilibrée, la rendant illisible même pour moi. Il est loin... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juillet 2010

Rencontre: Chapitre 2 bis

Jeudi 22 juillet 9h30 Je te reconnais. Je te connais de toute façon depuis longtemps déjà. Je te souris en m'avançant vers toi. Un sourire sincère et plein d'émotion. C'est le bonheur de te voir en vrai qui transparaît. Nous nous embrassons, mes bras autour de tes épaule (véritable exploit vu ta taille!) J'imagine ta surprise devant justement ce contact que je t'offre. Tu penses peut être que je suis effacée, timide, que le toucher me répugne, peut être m'angoisse. Je ressens chez toi une pudeur plus grande, comme si toi... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juillet 2010

Rencontre: Chapitre 1 bis

Jeudi matin 22 juillet, 8h Jusqu'au dernier moment, je n'ai pas voulu le savoir, l'intégrer. Jusqu'à hier au soir, j'étais un robot qui avait enregistré le moindre détail de cette rencontre impossible il y a peu encore. Mon disque dur enregistrait toutes les pièces du puzzle. Une place pour chaque paramètre, et chaque paramètre à la bonne place. Mon logiciel intérieur n'est pas à la pointe de la technologie, c'est un vieux modèle. Aucun événement inattendu ne doit venir perturber la logique de la machine à contrôler l'espace... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 juillet 2010

Rencontre: Intro

Mardi 20 juillet 2010 Il y a des moments dans la vie, qui te prennent de court. Une phrase lancée comme un défi. Un pied de nez au virtuel, un autre au réel. Il y a un instant, un bref instant que tu attrapes au vol, parce qu'il tombe comme un cadeau du ciel. Tu le saisis alors à pleine main et tu ne passes pas la main. Tu l'utilises au mieux cet instant béni, non pas du ciel, mais du virtuel. La semaine dernière lorsque Pati a écrit cette phrase: Je pourrais venir! L'instant de grâce a eu lieu juste à la lecture du... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 16:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

23 juillet 2010

Vers l'infini et plus encore. Mais qu'y-a-t-il derrière?

Il est parti ce matin là.Il est allé acheter le pain et les croissants chauds, comme chaque matin.Il était comme d'habitude, à part cette phrase qu'il a prononcée en m'embrassant, cette phrase bizarre que je n'ai pas compris : - Vers l'infini et plus encore!Il l'a dit en souriant, comme un gosse qui sort du cinéma et qui vient de voir une dessin animé.Un gosse, voilà de quoi il avait l'air lorsqu'il a passé la porte ce matin.Il avait les yeux pétillants d'un gosse qui fait une grosse farce. Les mêmes yeux pétillants qui ont croisé... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 18:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2010

Un goût de fête dans ma boîte aux lettres

Hier matin, il y avait un avant goût de fête, dans ma boite aux lettres Surprise je l'ai été, j'attendais un livre commandé J'ouvre mon paquet, sans me méfier Un livre aux formes bizarres? une odeur bien agréable Me serais-je trompé? pas pour moi le paquet? Mais si c'est bien mon prénom écrite sur l'enveloppe marron Comment? De qui et pourquoi? pourquoi tout à coup cet émoi Avant de découvrir l'objet bien emballé je lis la jolie carte, avec, envoyée J'y suis, une tornade vient de passer ... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 09:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2010

Akram mon ami

15 juillet 1962, quelque part en mer Akram mon ami, Je t’écris à la va-vite du pont d’un bateau qui m’amène loin d’Alger. Mon père pleure, ma mère prie, et moi j’en veux au monde entier. Cette terre était la mienne, comme elle est la tienne. On était frères de cœur, nés au même endroit. Mais mes parents ne sont pas les tiens, et c’est pour ça qu’on nous chasse. Toi Akram, mon frère, j’ai peur de ne plus jamais te revoir.  Mes voisins, tes voisins, ont pris notre maison, nos terres, ils ont dit qu’on était plus... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juin 2010

Du rififi chez les bleu-gris

Y’a du rififi Chez les bleu-gris Finis les amortis De la tête aplatie Les supporters  abasourdis Rangent les confettis Le coach est démoli Par un joueur malpoli De démenti en embrouillamini La fédé a plongé dans le gourbi Sous nos yeux Ahuris C’est plus l’heure du méchoui Encore moins des mercis Joueurs, staf, fédé, au pilori Ca sent trop le roussi Vos cerveaux pour certains rétrécis Pour d’autres pervertis Nous ont servi du vomi Nous étions groggys Vous... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,