11 novembre 2012

Le coupable idéal

“Six heures du matin, deux motards et une voiture de police encadrent un fourgon.Pas de sirène, le ciel est sombre, lugubre.A l'intérieur, quatre flics et José.Dans une heure ou deux, il va mourir. Il n'attend aucune grâce.” José n’est pas abattu, il n’est pas en colère, il n’a ni espoir, ni regret, ni remord. La vie ne vaut plus rien pour lui. Elle n’a d’ailleurs jamais rien valu! Tu comprends ce que j’attends de toi Patrick? Ce mec, il a fait les pires choses dans sa putain de vie, il est en galère depuis toujours, il n’a jamais... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 novembre 2012

C’était comment avant le net?

C’était comment avant internet? J’ai eu mon premier ordinateur en 2000 je crois. Ma première connexion internet il me semble que c’était en 2002. C’était il y a 10 ans, c’est peu 10 ans. Je devrais pouvoir me souvenir comment c’était avant! Nous faisions quoi avant internet? Tout ce temps que nous passons à lire nos mails, à trier nos photos, les retravailler, à participer à des ateliers d’écriture en ligne, à partager nos expériences sur des forums, à lire les nouvelles, à faire des recherches, à tchatter, ou à jouer en ligne …... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 11:05 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2012

Panique au poulailler

Par une belle matinée d’octobre, Bertha, la poule blanche, sort précipitamment du poulailler - Cotcotcotcot codec codec! Cooooooooooooooooooooooottttttttttt codeccccccccccccccc! Pour vous faciliter la lecture, et vous éviter de lire le sujet avec à portée de main un dictionnaire de traduction Poule/Français, et parce que nous n’avons pas toute la journée pour ce fait divers, j’ai préféré traduire le texte complet. J’espère que vous ne m’en voudrez pas. Loin de moi l’idée de vous empêcher de vous perfectionner en langage de... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 octobre 2012

Le col de l’Aubisque sous les premières neiges

Il a neigé dans les Pyrénées et j’avais une irrésistible envie d’aller marcher dans la première neige de la saison. Direction le Col de l’Aubisque ( 1709m). La route est fermée en haut du col mais nous parvenons à grimper jusqu’à l’avant-dernier virage, où nous nous garons par précaution, nous continuerons à pied. Il est 11h, personne n’a osé ce matin, monter en voiture jusque là, il fait très froid ( - 2°) et la route a gelé sur la dernière partie. Nous effectuons la montée du dernier tronçon de route sur le bas côté pour ne pas... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2012

Un mouchoir par dessus

“Mets ta peine dans ta poche, un mouchoir par dessus” Combien de peine j’ai mis sous mon mouchoir? Combien de questions non posées, de tristesse dissimulée, de culpabilité cachée? J’en ai rempli toutes les poches, de tout ces trucs qu’on ne veut pas voir ni entendre. Les poches de mes tabliers à l’école communale Les poches de mes gilets sur les bancs de la fac Les poches de mes pantalons en défilant au pôle emploi Les poches fourre-tout qui recevaient mes peines et celles de mes enfants Je recouvrais le tout d’un grand... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2012

A quoi je jouais

A la marelle, aux osselets, à la corde à sauter C’est à ça que je jouais   De la terre au ciel, chemin à l’endroit A cloche pied puis sur deux pieds Un petit caillou rond scintillait sur le goudron Du ciel à la terre, chemin à l’envers Sur deux, puis sur un pied Dans ma main le précieux caillou rond.   A la marelle, aux osselets, à la corde à sauter C’est à ça que je jouais   Quatre blancs pour un noir Un lancer, deux rattraper Trois relancer, quatre rassembler Un noir pour quatre blancs Par un par... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 09:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2012

Où allaient-ils?

“Seuls le vent et le sable savaient où ils allaient" Vers le sud sans doute, les trois enfants, deux jeunes garçons d’à peine dix ans et une adolescente dévalaient la pente à une vitesse vertigineuse. Malgré le poids de leur chargement, ils se déplaçaient avec  une grâce infinie et je devinais derrière la poussière qui leur collait à la peau, des visages fins et bien dessinés, des yeux pétillants et un sourire éclatant. Je levais les yeux vers les hauteurs. A défaut de connaître leur destination, je pourrais peut-être apprendre... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2012

Non c’est Non

Ceci est une pure fiction: Dépôt de plainte: Je m’appelle Pierre P. Je suis né le 12 avril 1994. Je viens porter plainte pour viol en réunion contre 10 jeunes filles de mon quartier.Entre l’âge de 15 et 17 ans, j’ai été régulièrement violé dans une cave de mon immeuble par 10 femmes dont la plus vieille a 23 ans. Le jour de mes 15 ans, l’une d’elle, alors âgée de  17 ans m’a entraîné dans la cave, m’expliquant qu’elle souhaitait “sortir avec moi”. Une fois à l’intérieur, elle m’a demandé de me déshabiller, ce que j’ai fait... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 10:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
11 octobre 2012

Chat tigré un poil sophistiqué

Chat tigré, chat sophistiqué On ne me siffle pas moi, monsieur On m’espère, on attend mon bon vouloir Et quand je daigne m’approcher Me laisser caresser Je ne quémande pas moi, monsieur Je passe et repasse tête haute Corps cambré, allure féline Une petite douceur, point s’en faut Je reste maître du jeu Je vis avec un malappris Un gros chien noir sans éducation Un gros lourdaud langue pendante Qui ne pense qu’à jouer et ramener un bâton Faut-il avoir un cerveau mal évolué Pour s’amuser à courir pendant des heures Après... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2012

Journée bord de mer

Un dimanche en bord de mer Un temps gris qui ne nous a pas empêché d’aller marcher sur le sable mouillé Sur la plage de Capbreton, quelques promeneurs Les surfeurs profitent des vagues Un bateau pêche au loin Pollux aime courir sur le sable  Le matin la pluie nous as surpris, une pluie très fine et chaude, cela ne nous a pas arrêté En début d’après-midi, les nuages se font moins épais Nous allons marcher cette fois le long du port Les bateaux de plaisancecôtoient les bateaux de pêche Un bateau rentre au port Le... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :