11. À la limite de la province du Labourd et de la Navarre

 

22. Sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

 

33. Une bastide en Pays basque

 

44. C'est Aïnhoa

 

55. L’église Notre-Dame-de-l’Assomption, au centre du village

 

66. La construction de l'église date du 13e siècle

 

77. L’église a été inscrite en 1996 sur la liste des Monuments Historiques, pour son décor intérieur

 

88. L'intérieur de la tour porche qui contient un escalier monumental que nous visiterons à la sortie de l'église

 

99. Intérieur de l'église. 

 

1111. La nef

 

1010. Les deux étages de tribunes

 

1211. Appelées "Galeries"

 

1313. Le plafond en caisson

 

1414. L'escalier du porche qui monte dans la tour

 

1515. En montant dans les étages supérieurs

 

1616. Le pallier du premier étage

 

1717. On reste sur ce premier pallier, les escaliers étant en mauvais état

 

1817. Bois et lumière

 

1918. On redescend sur le plancher des vaches

 

2019. Le porche de la tour

 

2120. La tour de léglise et son clocher octogonal qui date de 1823

 

2221. La place du village

 

2322. Ses maisons typiques du Pays basques

 

2423. Les couleurs rouge et blanche dominent

 

2524. Parfois le vert remplace le rouge

 

2625. À quelques kilomètres d'Espelette et de Sare, Aïnhoa est incontournable

 

IMG_7035 (2)26. Le piment d'Espelette sèche

 

2727. Le rouge et le blanc des maisons mais bien sûr et surtout, le vert du Pays Basque

 

2828. À la prochaine