1En ce premier mai, nous sommes partis dans les Landes, à seulement 35 km de chez nous, pour faire le circuit de Sensacq, en empruntant pour une partie un bout de tronçon du chemin de St Jacques de Compostelle. L'occasion de croiser des pèlerins et de papoter quelques minutes avec chacun.

 

2Départ de la basilique de Pimbo, charmant petit village sur le tronçon Aire sur Adour/Arzacq du chemin de Compostèle.

 

3Petite visite de l'intérieur de la collégiale avant le départ, nous visiterons les jardins à notre retour. La collégiale Saint-Barthélemy date du XIème siècle.

 

4La façade de l'église de Pimbo a la forme d'un puissant mur pignon ajouré de deux arcades portant deux cloches, et coiffé du chemin de ronde. Un massif saillant abrite le portail sculpté.

 

5

 Pour en savoir plus sur cette collégiale, c'est ICI. 

 

6Nous laissons Pimbo derrière nous 

 

7Pour emprunter un petit sentier dans les bois

 

8Il y a encore pas mal de boue à cause des dernières pluies, mais le sentier reste malgré tout très praticable.

 

9Il va nous mener sur les cotaux de Tursan. Le chemin de St Jacques est déjà très fréquenté, nous allons croisé une vingtaine de pélerins.

 

10Certains par groupe de 3 ou 4, d'autres en couple, plusieurs personnes seules, dont ce monsieur qui, contrairement aux autres, s'aidait d'un simple bâton et qui marchait tranquillement, une pâquerette coincée entre les lèvres. 

 

11Au loin le clocher de l'église d'Arzacq avec, en toile de fond, la chaîne des Pyrénées entourée de nuages.

 

12À mi-parcours, étape incontournable: la chapelle de Sensacq

 

13Les coteaux de Turson

 

14La chapelle, nichée au fond du vallon du bas

 

15Belle église romane

 

16C'est ici que nous nous posons pour pique-niquer. St Jacques de Compostelle: 911 km. Nous discutons avec un couple qui est parti depuis 5 jours de Nogaro et qui fait le chemin en plusieurs fois. L'an dernier ils ont fait "Le Puy / Nogaro, cette année ils font Nogaro / la frontière espagnole et l'an prochain il feront la fin du parcours. Nous avons aussi rencontré des étrangers, des chinois, des allemands, des anglais: une vraie autoroute le chemin, dès le printemps! 

 

17Très bel endroit pour une très belle chapelle. Eglise bâtie aux XIe-XIIe siècles à l' emplacement d'un établissement antique

 

18

 

 

19

 

 

20

 

 

21La charpente a la forme d'une coque de bateau inversée, comme la plupart des églises dans les Pyrénées.

 

22

 

 

23

 

 

24

 

 

25C'est ici que nous quittons le chemin de St Jacques pour continuer notre boucle qui va nous ramener à Pimbo

 

 

26

 

 

27

 

 

28

 

 

29Belle rencontre

 

30Celui-ci est d'une grâce très  photogénique!

 

31Alors que dans la première partie du trajet, nous avons croisé pas mal de pèlerins, sur celle-ci, nous ne croiserons qu'un tracteur!!

 

32Pimbo et sa basilique sont en vue!

 

33On ne quitte pas Pimbo sans aller faire un tour dans les jardins de la basilique, qui se trouvent derrière l'édifice.

 

34Et qui sont, en cette saison, magnifiques

 

35Suivez-nous pour la visite, c'est par ici!

 

36

 

 

37

 

 

38

 

 

39

 

 

40

 

 

41

 

 

42

 

 

43

 

 

44

 

 

45À la prochaine?