1Nous rentrons de deux jours en Hautes-Pyrénées. une rando, une nuit en cabane perchée et une visite du parc animalier d'Argeles-Gazost. Nous en avons pris plein les mirettes, un vrai bol d'air pur et de dépaysement.

Commençons par la rando. Elle se trouve dans le parc national c'est pourquoi nous n'avions pas encore eu l'occasion de la faire puisque nous avons toujours Balto avec nous. Cette fois, il est resté à la maison. 

2Le départ se fait au col des tentes (2208m), au dessus de Gavarnie, voici le tracé du début de parcours. Bien que le paysage soit époustouflant (nous sommes en haute montagne) et la brèche très impressionnante, je n'ai pas du tout aimé le parcours qui ne se fait que dans la pierraille.

 

3Nous avons eu des conditions assez difficiles, vent glacial, neige et glace au niveau de la cascade à franchir, ce qui nous a fait perdre pas mal de temps.

 

4Mais le ciel est bleu, il n'y a pas trop de randonneurs car nous sommes en semaine et hors vacances scolaires (en été c'est à la queue leu leu...)

 

5A partir de là, ça se complique, il faut remonter ce vallon pour atteindre la cascade à traverser.

 

6Voici le torrent alimenté par par le glacier du Taillon, il est verglacé, impossible de passer à l'endroit habituel 

 

7Il faut trouver un passage moins glissant un peu plus haut

 

8Nous rangeons les bâtons et nous aidons des mains pour grimper la roche verglacée.

 

9Nous laissons les crampons dans les sacs, il n'y a pas assez de glace pour les mettre et trop pour passer sans glisser. Tant bien que mal, en s'assurant l'un l'autre, nous finissons par trouver le bon passage et traversons, non sans difficulté. Cela nous aura pris plus de 20 mn pour faire quelques mètres!!!!

 

10Il faut maintenant remonter le glacier du Taillon, là encore il faut rester très prudent, la roche est glissante et la glace traître!

 

11Juste au dessus du glacier du Taillon, sur la crête voici le doigt de la fausse brèche

 

12Nous grimpons encore pour atteindre le col de Saradets, d'où nous apercevons le refuge de la brèche de Roland

 

13Tout  à gauche de la photo le pic de Marboré (3248m), à droite, le casque.

 

14Et voici la brèche de Roland (2807m)

 

15La brèche de plus près

 

16Le refuge de Saradets, maintenant renommé le refuge de la brèche, est actuellement en travaux. Il a été construit en 1956 par le Club Alpin Français.

 

17La Brèche de Roland est une trouée naturelle de quarante mètres de largeur et de cent mètres de hauteur. Selon la légende, la Brèche fut ouverte par Roland, le neveu de Charlemagne, alors qu’il tentait de détruire son épée Durandal en la frappant contre la roche. Ceci  à l’issue de la bataille de Roncevaux. Voyant qu'elle ne cassait pas, il l'aurait envoyée de toutes ses forces dans la vallée et elle se serait fichée dans une falaise à Rocamadour, dans le Lot.

 

18Nous avions prévu de monter jusqu'à la brèche (40mn pour monter) mais nous avons perdu beaucoup de temps dans la traversée du torrent. Alors que nous aurions dû mettre 2h pour atteindre le refuge, nous avons mis 30 mn de plus. Calcul fait, nous n'avons pas le temps d'aller plus haut, nous devons être à Argeles-Gazost avant 17h pour prendre nos quartiers dans la cabane perchée. De toute façon, l'homme qui n'a toujours pas récupéré la mobilité de sa main depuis son accident il y a 10 mois, a souffert de l'avoir utilisé dans le torrent. Ca m'arrange, j'ai aussi perdu beaucoup d'énergie dans cette traversée, et la pierraile, j'en ai ma claque. On prend donc, sans regret, le chemin du retour. Nous aurons sûrement l'occasion de revenir, dans de meilleures conditions.

 

19Quelques images de la descente:

20Dans le cercle, le parking du col des tentes, il nous faudra 2h, pauses comprises, pour l'atteindre

 

21

22

23

24

25

26Sur la route redescendant à Gavarnie nous rencontrons des dames en grande conversation, et des marmottes qui fuient avant que nous ayons pu les photographier.

27Après une heure de route, nous arrivons à la cabane perchée dans laquelle nous allons passer la nuit, c'est un havre de paix

 

28SPA sur la terrasse, après une belle rando, ça fait un bien fou!

 

29Pour en savoir plus sur ces cabanes perchées, vous pouvez cliquer ICI

 

30La nuit dans le spa et la tête dans les étoiles, il n'y a pas mieux pour oublier tous les soucis du quotidien

 

31Le lendemain, après un bon petit déjeuner et une matinée à profiter encore du spa et du soleil

 

32Nous quittons à regret cet endroit hors du temps, avec la ferme intention d'y revenir un jour.

Nous terminons notre séjour par une visite du parc animalier d'Argeles-Gazost, histoire de voir de plus près une partie des animaux que nous voyons dhabitude de loin lorsque nous sommes en montagne:

33

34

35

36

37

 

 

Voilà, ce fut court mais intense!!!!!