1Pour cette rando, pas de carte ni de guide, j'ai téléchargé la trace GPS sur l'excellentissime site de Mariano : Les Topos Pyrénées. J'avais offert ce GPS à mon homme il y a trois ans, mais il faut avoir Bac + 12 pour savoir s'en servir, du moins je le croyais. En fait c'est un peu compliqué à prendre en main mais il faut juste s'y mettre, ce que l'homme n'a jamais le temps de faire. Tant pis pour lui, Je me suis plongée dans son fonctionnement avec l'aide de Mr Google (vous allez me dire mais c'est pas compliqué un GPS!!!! Ben si justement, c'est pas le GPS que tu fixes sur ton parebrise et dans lequel tu rentres une adresse et une voix agréable te guide, il y a bien plus de paramètres et tu suis pas une route bien tracée, tu es en pleine montagne et tu suis un petit sentier, parfois pas de sentier du tout. Bref, avant de critiquer, viens essayer mon GPS en montagne, toi , au fond, qui te fout de ma gueule!). Au final, c'est maintenant moi la responsable du GPS dans le couple et ça file droit... Ou pas! Revenons à nos moutons: la randonnée, départ du col de Boucoig (637m d'alt) (vallée d'Asp) Déjà pour y aller il te faut suivre pendant plusieurs kilomètres une piste carossable, mieux vaut donc avoir un 4X4 ou au moins une voiture assez haute sinon, tu passes pas. On se gare donc au col et c'est là-haut que nous allons. Nous empruntons une piste  ombragée.

2Dimanche il y avait une battue de sangliers, nous avons rencontré plusieurs chasseurs positionnés à divers endroits de la piste forestière. Nous montons régulièrement dans la forêt de Bigurne. Il faut être pratiquement au bout de la piste pour avoir enfin une vue sur la plaine:

3La piste se termine à 880m. Il faut alors suivre un petit sentier qui monte vers l'Est puis le S-E:

4Il n'y aura plus d'ombre à partir de maintenant et il fait vraiment très chaud, on va monter tranquille et bien s'hydrater: 

5Vue derrière nous sur notre point de départ; La voiture se trouve dans le minuscule cercle rouge, on la voit à peine:

6Les premiers moutons, nous allons en voir beaucoup d'autres un peu plus haut:

7Le sentier est parfois visible, parfois pas du tout, mais c'est facile, il suffit de grimper Sud-Est, on suit la trace GPS:

8Nous sommes à 1040m, la cabane est en vue:

9On longe l'enclos qui domine la plaine à perte de vue:

10Et on pique droit sur la cabane de Napatch (1065m)

11Nous y faisons une petite pause, essayant de trouver un peu d'ombre, la cabane est fermée, il faut se coller au mur côté nord pour arriver à être à l'abri du soleil qui tape dur. Je regarde la température: 27°, trop chaud pour grimper!!!!!!!!!!!!!!!! 

12A quelques mètres de nous, des chevaux:

13

14Au N-E, des moutons, au pied du Mustayou ( 1206m)

15Au N-O, quelques vaches:

16Nous poursuivons vers le Sud en direction du col de Napatch:

17Depuis le col de Napatch (1096m) vue sur la cabane dominée par le Mustayou au N-E:

18Au N-O voici le Souturou (1183m)

19Depuis le col, au Sud, Le trône du roi (1266m), que nous avons déjà fait en randonnée (départ de Sarrance, dans la vallée d'Asp) 

20Du col,  nous prenons la direction du Biscacou (1168m), à l'Est:

21De là nous avons vue sur la vallée d'Asp, au Sud, on apperçoit la Pierre St Martin au loin, juste au dessous du pic d'Arlas.

22Plus à l'Ouest, le pic de Roumendares (1646m), à gauche du trône du roi (qui est coupé sur la photo) 

23Au Nord, Oloron Ste Marie et la plaine derrière:

24Regardons de plus près vers la station de la Pierre St Martin:

25Au dessus de la station c'est le pic d'Arlas (2044m) et à sa gauche le très connu pic d'Anie (2504m)

P9113089 (2)Il n'y a pas un cm d'ombre sur ces hauteurs, une chaleur écrasante et pas un souffle de vent:

26Mais qu'est-ce que c'est beau!!!!!

27

28Et nous ne sommes pas seuls à apprécier le paysage:

29

30

 

31

32

33

34

35Vue sur la cabane de Napatch:

36

37Nous avons repéré un seul point d'ombre, un arbre pas très loin du col de Napatch, c'est là que nous allons casser la croûte:

38Je joue à cache-cache avec le soleil:

39De cet endroit nous avons une vue plongeante sur l'abreuvoir, c'est ainsi que nous découvrons un mouton pris au piège dans les barbelés:

40L'homme descend la délivrer, elle n'est pas blessée, elle était accrochée par sa laine. 

41Balto la regarde s'éloigner avec regret:

42

Il faut songer au retour:

43

44

45

 

46C'est malin, on a garé la voiture en plein soleil:

47Sous la surveillance de Mme la vache:

48Petit détour sur le retour par le village d'Issor. Vue de la place de l'église vers le col de Napatch avec le Mustayou à sa droite et le Souturou à sa gauche:

49L'église:

50La mairie:

51Cela faisait presque 2 mois qu'on avait pas randonné, nous repartons sur des dénivelés moyens (600m ici) et de courte distances (3h30 de rando sans les pauses) Nous avons eu quelques courbatures mais quel bonheur de retrouver la montagne.