1Au départ du Col d'Ispéguy (672m) qui relie la France à l'Espagne, un sentier nous mène vers 2 sommets, modestes, mais d'où la vue est superbe. L'un est L'Hautza, il fait un peu plus de 1000m d'alt, l'autre est l'Elhorri, un peu moins de 1000m d'alt et le moins réputé des deux. C'est pourtant ce dernier que nous avons décidé de faire dimanche. Nous reviendrons bien entendu une autre fois pour faire le second sommet, sans doute à l'automne pour avoir des couleurs différents.

Cette rando est très facile (moins de 500m de dénivelé cumulé et 3h de marche sans les pauses). Accessible à tous à condition d'avoir de bonnes chaussurs de marche.

Le temps est très couvert mais la météo annonce des améliorations dans la matinée et du grand soleil l'après-midi. Nous l'espérons car l'horizon est vraiment bouché lorsque nous nous garons au col d'Ispéguy. On ne distingue même pas le village de St Etienne de Baïgorri en contrebas:

2Direction le Sud:

3Nous allons traverser un bois très abrupt, sur un sentier fort bien balisé:

4

5De temps en temps des zones non boisées. L'homme en profite pour faire quelques photos, ça donne quoi?

6Pas grand chose vu le brouillard:

7Nous sortons du bois au bout d'une trentaine de minutes: toujours du brouillard mais nous ne renonçons pas, et nous aurons raison, plus tard le ciel s'éclaircira:

8

9Nous arrivons sur une zone dégagée avec ça et là des palombières. Evitez de faire cette rando pendant la période de chasse!!!

10Moins d'une heure après le départ nous arrivons au col de Nékaitz (814m)

11

12Nous contournons l'enclos de pierres par l'Ouest  et poursuivons vers le Sud:

13Troupeaux de brebis. En Pays Basque,  la race est la manech. On les reconnaît à leur tête entirèment noire:

14Quelques chevaux nains. Ce sont des pottoks . Cette race est très ancienne (paléolithique) et vit exclusivement à l'Ouest du Pays Basque 

15Nous continuons toujours au Sud:

16

17A l'Ouest, c'est l'Espagne, le temps a l'air de vouloir se lever, c'est bon signe:

18Nous arrivons au col d'Elhorrieta. En face, toujours au Sud, un sentier monte en moins de 2 heures au sommet de l'Hautzau, nous irons une autre fois. De ce côté, le ciel s'éclaircit.

19Nous, nous bifurquons à l'Est pour faire la (petite) ascencion de l'Elhorri, par son flanc Ouest, parsemé de cromlechs (sépultures qui abritent des dépouilles incinérées des morts et qui datent du premier millénaire avant J-C. Les cormlechs sont des cercles de pierre) 

20L'Espagne à l'Ouest:

21Petite pause avant d'entamer la dernière partie de l'ascencion:

22Et c'est reparti:

23

24Balto surveille son troupeau:

25A moins que ce ne soit le troupeau qui surveille balto:

26Le troupeau:

27Observé par Balto:

28Lui-même observé par un vautour:

29Nous arrivons sur ce petit sommet de moins de 1000m d'alt qui domine le Pays Basque Français à l'Est, encore  sous les nuages (plus pour très longtemps)

30Le Pays Basque Espagnol à l'Ouest, déjà sous le soleil:

32Je ne suis pas sûre que Balto ait envie de repartir:

33Pourtant il le faut. Après quelques minutes passées au sommet, nous décidons de repartir plein Ouest pour retourner directement au col d'Nékaitz:

34

35Jolie rencontre un peu plus bas:

36

1Cette fois-ci c'est sur, Balto a trouvé son troupeau:

2Il retrouve les instincts de sa race:

3

4

5

6

7Jusqu'à ce qu'il se fasse un nouvel ami. Un moment de grâce dans ce monde de brutes:

8

9

10

11

12Après ce petit intermède, nous reprenons notre route et décidons de changer l'itinéraire de retour. Nous sommes arrivés par la droite, nous allons partir tout droit et grimper jusqu'au point le plus haut du bois de Nékaitz par un sentier côté espagnol.

37Un cromlech au niveau du col de Nekaitz:

38Ca grimpe un peu mais c'est très régulier:

39

40Du point le plus haut de ce raidillon, voici la vue derrière nous et la partie de rando que nous avons fait à partir du col de Nékaitz:

41Nous entrons dans le bois, ça va redescendre jusqu'au col d'Ispeguy à partir de maintenant.  C'est un sentier espagnol, le tracé est donc vert et blanc (rouge et blanc côté français) 

42Une palombière haut perchée:

43

44Sortie du bois, nous sommes en Espagne:

45Nous apercevons au loin le premier village espagnol après la frontière, nous décidons d'y aller en voiture après la rando (nous ne serons pas déçus du voyage!!!)

47Le sentier est bien balisé:

48

49Nous entrons pour la dernière fois dans le bois qui nous ramène au col d'Ispeguy, à présent sous le soleil. 

50Après 4 heures passées dans ce joli coin, il est à peine 13 heures. Nous décidons d'aller découvrir le petit village espagnol aperçu tout à l'heure. Puis nous irons à St Etienne de Baïgorri chercher un coin de verdure pour pique-niquer. Nous terminerons la journée avec un petit détour par St Jean Pied de Port où nous ferons le tour de la citadelle à pied. 

Je vous raconte tout ça dans mon prochain post, avec encore de belles photos .