1Nous voilà partis pour une randonnée dans le Pays Basque, plus précisément dans la vallée des Alduves. Un peu plus loin que le mont de Jara où nous étions quelques jours avant (voir ici

Je vais profiter de cette randonnée pour vous parler de la chasse traditionnelle au filet qui se pratique ici puisque nous avons eu la chance d'en être les témoins. 

Départ du petit village des Alduves, célèbres pour sa charcuterie (j'en parlerai dans un autre post) 

2Départ plus exactement de l'église des Alduves (350m dalt) 

3Nous nous élevons par un sentier taillé dans la pierre vers le col de Lepeder:

4Au col de Lepeder (495m) nous découvrons les palombières et nous avons la surprise de voir accrochés aux arbres de grands filets. Nous sommes le 11 novembre et les Basques sont venus en famille pour chasser la palombe, l'occasion de discuter un peu avec eux pour qu'ils nous expliquent cette coutume ancestrale:

5Voici les filets tendus aux endroits stratégiques. Ici, pas de fusil, les palombes viennent se prendre dans les filets (je vous explique un peu plus loin comment ça se passe, photo  l'appui:

6Tout le long du col des palombières et des cabanes où les chasseurs viennent passer la journée en famille:

7Nous sortons du bois, magnifique vue sur le paysage vallonné, typique, du Pays Basque:

8Et continuons sur les crêtes en direction de l'Ostamunho:

9

10

11

12

13C'est là-haut que nous allons:

14

15Sur la photo suivante, j'ai mis un point rouge à chaque endroit où se trouve une palombière et des guetteurs. Plus loin vous aurez l'explication détaillée:

16

17A partir de cette jolie cabane abandonnée, nous sommes au pied de l'Ostamunho et nous allons faire une boucle 

18Nous allons le contourner par l'Ouest, puis monter  plein Sud jusqu'au sommet  nous reviendrons jusqu'à la cabane en le contournant par l'Est. C'est parti:

19

20Voilà, nous avons pris suffisemment de hauteur pour que je vous explique le principe de la chasse au filet. Cette chasse traditionnelle ne reste autorisée que dans de rares endroits, 

Toute l'astuce consiste à choisir un entonnoir naturel, un col par exemple et à diriger le vol vers une pantiére, système de filets terminés par une chambre close (6 ème photo de ce post). Sur l'image suivante, la croix rouge, c'est l'endroit où nous étions tout à l'heure, le col de Lepeder, où se trouvent ces fameux filets.  Tous les points rouges sont les endroits en hauteur où sont situées des palombières avec des rabatteurs. Parfois il n'y a pas de palombières mais juste des guetteurs. La flèche indique l'endroit par où arrivent les oiseaux. Le guetteur le plus proche de cet endroit prévient les autres lorsqu'un vol approche. Je pense qu'il utilise une sorte de corne de brune ou un truc dans le genre. A ce moment-là, tous les rabatteurs se mettent à crier et à faire beaucoup de bruit pour faire peur aux oiseaux et les guider vers le le lieu où se trouvent les filets, bien cachés dans le bois. Une fois pris au piège, ils ramassent les oiseaux et les tuent (la tradition veut qu'ils leur brisent le cou d'un coup de dent, je ne sais si ça se fait encore,  je n'ai pas eu à assister à ça il n'y aura eu aucune prise ce jour-là!)

21Continuons à monter

22Sous les nuages se trouvent St Etienne de Baigorri, et plus loin St Jen Pied de Port 

23Ici c'est le grand soleil:

24

25

26Le point le plus haut de l'Ostamunho est en vue:

27Nous y sommes:

28C'est ici que nous mangerons:

29Avant de repartir vers le Sud et  le col de Mizpira (832m)

30Encore des palombières:

31Puis vers l'Ouest pour redescendre à la cabane:

32

33

34Nous voici de retour à la cabane. Ne reste plus qu'à reprendre le même chemin qu'à l'aller pour rentrer:

35

36Lorsque nous sommes arrivés au col de Lepeder, les chasseurs étaient en train de ranger les filets, ils nous ont dit n'avoir rien pris. 

37

38

39

40

41Nous avons marché 4 heures sans compter les pauses. Il nous restait encore assez d'énergie pour visiter les églises d'Urepel et des Alduves, ainsi que d'aller voir l'élevage de cochons des Alduves. Tout ceci est à suivre dans un prochain article !

42