1

Je regarde la neige tomber dans le jardin. C'est rare qu'elle tombe  à 200m d'alt. Ici c'est plutôt de la pluie. Et la pluie en hiver, au pied des Pyrénées, ça veut dire neige en montagne . Depuis 2 jours, les éléments se déchainent, vent, froid et pluie glaciale. La limite pluie /neige était descendue à 500 m d'alt hier, à partir de ce soir, elle est passée à 300m. Il suffit de sortir de Pau et de prendre la vallée d'Ossau pour trouver la neige qui adhère au sol à 20km d'ici à peine. Mon petit coin des Pyrénées préféré, du côté de Laruns doit être recouvert d'un épais manteau, et je ne peux pas en profiter! 

C'est bizarre, quand je suis en montagne, en rando raquettes, mes émotions ne sont pas les mêmes que lorsque je suis ici, dans la vallée, à regarder la neige tomber.

Là-haut, je suis dans l'instant présent, je profite des paysages, j'aime l'effort et la récompense tout au bout. Je m'en tiens là, c'est ici et maintenant.

Ici, il suffit que la neige tombe et qu'elle tienne un peu pour que les souvenirs affluent.

Des souvenirs d'une vieille maison au doux nom de Beauregard, de la neige dans la cour, des luges improvisées, des glissades dans le pré des vaches, et des rires d'enfant. 

2