Cap ou pas cap? Tu fermes les yeux si tu as peur. A trois on y va… 1…2…3.

A trois j’ai sauté, du haut du tas de foin, celui qui était empilé dans la grange

Du haut des mes 12 ans, fallait-il du courage?

 

Cap ou pas cap? Tu fermes les yeux et je t’embrasse. A trois on y va… 1… 2… 3

A trois j’ai appris le baiser, celui dont j’avais rêvé, à la fois doux et sucré

Du haut de mes quinze ans, fallait-il que j’y crois?

 

Cap ou pas cap ? Je saisis le pinceau et j’écris. A trois …1…2…3

A trois j’ai tracé quelques mots: “Du bonheur et rien d’autre”, sur le mur du lycée

Du haut de mes seize ans, fallait-il de l’audace?

 

Cap ou pas cap? Viens on s’arrache. A trois… 1… 2… 3

A trois la vieille guimbarde nous embarque, plein ouest, vers l’océan

Du haut de nos dix-huit ans, fallait-il que l’on s’aime!

 

Cap ou pas cap? Quand suis-je devenue sage?

La rouille grignote les âmes de ceux qui ne réalisent pas leurs rêves

Les miens ne sont peut-être qu’en sommeil.

 

Pour la consigne 256 de Kaléïdoplumes