Sortir de chez moi révèle de l’exploit. 100_1668

Les phobiques n’aiment pas quitter leur périmètre de sécurité parce que c’est épuisant d’être sans cesse sur le qui-vive.

Il faut une sacrée énergie pour affronter à chaque fois et souvent, l’énergie me manque, en tout cas depuis quelques mois déjà.

Bref, ce voyage était prévu depuis longtemps, les billets d’avion étaient pris, je n’avais pas le choix alors je me suis armée de tout mon courage (ça fait sourire les cons je sais mais à ceux là je dis: on ne peut pas juger ce qu’on ne connait pas, et je souhaite même pas à mon pire ennemi de passer ne serait-ce qu’un jour complet dans la peau d’un phobique!!!!)

Bref, comme je ne fais pas les choses à moitié, je me suis dit que j’allais tout mettre dans le même paquet. Après avoir apprécié le calme de Chartres, j’ai été à Paris, je souhaitais voir plusieurs expos et ma fille n’a pas son pareil pour raconter plein de petites anecdotes sur les toiles, sculpture et autres oeuvres d’art (ça sert les diplômes en histoire de l’art)

Je suis toujours sur le c** quand je vais à la capitale par ce phénomène: les touristes ne connaissent que 2 endroits à Paris:

celui-là

100_1686 et celui-là 100_1712

et encore dans le second ils s’agglutinent tous autour de la Joconde et on arrive à se retrouver dans des salles pratiquement vides bourrées d’œuvres d’art (ex: les sculpture renaissances). Bref vous l’aurez compris, j’ai essayé d’aller où les autres n’étaient pas.

100_1693

J’ai fait une petite exception au grand palais, je tenais à voir l’expo de Daniel Buren (j’avais vu un reportage à la télé, et 100_1682je trouvais que c’était beau, donc une raison suffisante pour aller voir de plus près) 

 

 

 

 

 

 

 

 

100_1681

En effet, j’ai beaucoup aimé: un habillage haute couture pour un lieu superbe.

J’ai découvert le musée Branly que j’ai beaucoup aimé, une visite dans le calme et la sérénité.  J’ai vu  l’exposition “exhibitions” de ce même musée. Je me suis pris là une grande baffe. Des sentiments contradictoires m’ont assaillis: culpabilité d’être dans le rôle de voyeur, pitié, incompréhension, dégoût  et finalement une belle leçon d’humanité.

Pas de photos prises,aucune n’aurait reflété la réalité de ce lieu. Mais un lien pour mieux comprendre En cliquant ici

J’ai terminé mes visites à Paris par l’expo sur les antiquités égyptiennes du Louvre

100_1703

100_1709histoire de boucler la boucle.

Vous avez de la chance, je vous épargne le détail de mes angoisses dans le métro (on en laisse passer 2 et on finit par monter sur l’échafaud)  dans les files d’attente (merci à ma fille adorée qui fait le pied de grue pour m’éviter de me sentir enfermée dans une boîte de sardines)  et ma presque crise de panique dans la file “sécurité” de l’aéroport (oui mais bon! j’ai pris l’avion toute seule, à l’aller comme au retour, alors bon, champion du mondeeeeeeeeee! ) . 

Et ainsi va la vie. Vous en pensez quoi Madame? Moi je retourne dans mes montagnes, contempler l’habillage de mère nature, on y respire mieux qu’à Paris, mais j’emporte avec moi de belles images.

  100_1706