• Je crois que je me suis trompé d’étageIMG_2147
    Je suppose que c’est ce qui vous met en rage

  • Ne voyez aucune ambigüité
    A ma position qui semble déplacé
  • Certes, je suis dans votre chambre
    Mais cette femme nue ressemble à s’y méprendre
  • A ma charmante épouse qui doit s’inquiéter
    De mon retard injustifié
  • Aussi monsieur, ne me tenez pas rigueur
    De cette malencontreuse erreur
  • Je me vois très peiné
    De devoir vous quitter
  • J’aurais aimé poursuivre cette conversation
    Tant est belle votre élocution
  • Mais je ne veux vous imposer
    Ma présence que je sens non souhaitée
  • C’est pourquoi je prends vite congé
    Remerciant madame de son hospitalité
  • Surtout ne vous dérangez pas
    Votre balcon me tend les bras
    Adieu Monsieur… Oups ! Il n’y en a pas !

                                                                                           Pour Kaléïdoplumes