bb051

1963 : j’ai trois ans

 

Nous vivons toujours à NUCE, dans la même maison de village. Maman s’est faite une amie. Elle habite avec son mari et ses filles dans une belle maison neuve, à la sortie du bourg.

Maman nous y amène très souvent. Nous y passons des après-midi entiers.

Les deux filles, déjà adolescentes aiment s’occuper de nous Elle nous coiffent, nous racontent des histoire, nous promènent dans les champs qui entourent la maison.

 

Et puis il y a cette fille, bien plus âgée que moi. Elle me fascine. C’est la fille de la boulangère.

Je l’observe de loin. Je la trouve jolie. J’aimerais lui ressembler. Elle a des cheveux châtains, illuminées de reflets roux. Ils sont très longs. Si longs qu’ils lui descendent en cascade jusqu’aux mollets. Quand elle court, sa chevelure flotte au vent.

Je me plais à imaginer qu’elle est un ange et qu’un jour, c’est sûr, ses beaux cheveux longs lui permettront de voler.

 

 

 

J’ai trois ans. J’ai les cheveux courts et noirs comme l’ébène. Je veux grandir. Je veux avoir des cheveux qui descendent jusqu’aux chevilles. Je veux être jolie.

Et puis je vais apprendre à voler.