Jour de repos. Tu parles. Mais comment peut-t’on appeler un jour sans travail “jour de repos”?

Bon je vais pas me plaindre parce que finalement, je suis vachement contente de mon jour de repos.

La première raison c’est que je n’ai pas été au Boulot aujourd’hui (Ben oui, je sais que c’est logique). Donc pas de train en retard ou supprimé ou en grève ou bloqué par une mini tempête (rien que pour ça vive les jours de repos) ni de boulot que j’aime pas mais que je fait puisque hein il faut bien vivre pour manger et non pas le contraire, et que finalement c’est quand même bien de bosser parce ça nous permet de pondre de jolies entrées comme celle-là qui ne pourrait exister si on ne partait pas tous les jours au boulot, en prenant ce fichu train toujours en retard ou sup......

La seconde raison , c’est que ma journée de repos a été bien remplie et je m’en vais de ce pas vous la conter ( il faut bien justifier mon billet du jour).

Pour une fois réveil à 8h (c’est hyper rare quand je suis en repos, vu que je suis insomniaque, ou que je me couche très tard, ou même souvent les 2 à la fois)

Remarquez, j‘étais bien obligée de me lever si tôt vu que j’avais rendez-vous chez le dentiste à 8h45. Pourquoi une heure aussi matinale pour un rendez-vous de dentiste me direz vous? Pour les 2 raisons suivantes:

1) je n’avais pas le choix, il n’y en avait pas d’autre de rendez vous.

2) Etant phobique, la seule vue d’une salle d’attente me panique, et pire quand j’attends, et pire chez le dentiste, quand je pense que je vais être prisonnière de son fauteuil, sans possibilité de fuite, pendant une bonne demie heure, après avoir été prisonnière de sa salle d‘attente. Alors je prends dans les 1ers RV parce qu'il y a moins d'attente vu que le dentiste n'a pas encore eu le temps de prendre de retard (vous me suivez?)

Bon tout s’est bien passé, merci pour ceux qui s’inquiètent.

Retour à la maison à 9h30. C’est fou, tout ce temps qu’il me reste avant la fin de ma journée de repos, je vais pouvoir en faire des choses, et ça me met de bonne humeur.

Du coup je vais illico promener le chien, qui est ravi de mon initiative, surtout de si bon matin (oui, c’est tôt pour lui aussi un jeudi vu qu’il sait très bien parce qu’il est très intelligent, que c’est mon jour de repos, et que dab je suis encore au lit)

Retour maison. Je prépare (je dis bien JE prépare des verres de jus d’orange pressées, avec des vraies oranges, que je presse moi-même et que je monte à fiston et cadette accompagné d’ un actimel. SI!!!!!!!!! j’ai le droit de dire les marques, c’est mon sponsor ;o).

Ils me regardent, à tour de rôle, complètement hébétés, hagards, au bord de la panique.

_ Mais mais mais (mince quel effet cet actimel, voilà qu’ils se transforment en chèvres) Keskitarrivemaman?

_ Ben rien. Quoi! J’ai déjà fait ça des centaines de fois. Pourquoi vous avez l’air si c** ?

_ Oui, mais c’était il y a des années!

_ Ah oui? Tant que ça?

_ Au moins 4 ans!

Gloups! N'importe quoi, si? Non! Si? Ah! Mais ça vous fait plaisir au moins?

_ Ben oui, c’est juste qu’on comprend pas.

Pffffffffffff! transformez vous en parfaite maman d’intérieur et voilà ce qui vous tombe dessus, mais je ne me laisse pas démonter et m’adresse à cadette:

_ Tu te prépares? tu m’as dit que tu avais besoin d’un truc, et d’un machin. On va faire les magasins?

Cadette s’assoie sur son lit, totalement désemparée (un rien les perturbe à cet âge)

_ Ok ( bon ça veut dire, fait chauffer la carte bleue maman, j’arrive)

Et nous voilà parti, vers 10 heures ( je suis matinale aujourd’hui, je vous le dis depuis tout à l’heure) 4 magasins qu’on a fait, et j’ai attendu, et j’ai même conseillé, et j’ai même pas râler, et j’étais pas mal fière de moi de faire plaisir à cadette, jusqu’à ce qu’elle m’assassine par cette phrase anodine:

_ Tu te rends compte maman, ça fait au moins...... 4 ans que tu m’as pas amenée faire les magasins.

Gloups. tant que ça? Non! Si? Ah! Pffffffff le temps passe!!!!!!!!!

Passage par le supermarché pour les courses de la semaine et retour à 13h.

Vrai repas (oui, avec entrée, plat de résistance, légumes et dessert)

Après le repas, ils ont tous les deux filé, l’une je ne sais où, l’autre faire du roller.

Moi, j’ai fait le ménage, je veux dire, je me suis pas contenter de passer le balai et faire la vaisselle, j’ai nettoyé, fait briller, astiqué (enfin, il faut pas exagérer non plus!)

16h: je m’installe devant un verre (de Perrier citron, pffffffffffff, qu’est-ce que vous allez imaginer! et oui, c’est aussi un sponsor, j’ai droit de le citer!)

Je m’apprête à repartir dans mes tâches ménagères hyper exaltantes, quand soudain, je me dis qu’il fait trop beau et que le chien a besoin d’une longue promenade et que je pourrai bien aller voir fiston faire du roller,. La dernière fois (C’était quand déjà? Je préfère pas y penser) il tombait tous les 2 mètres50. Je vais même prendre le numérique tiens!

Et me voilà partie, chienchien en laisse. Fait super beau et je suis super contente d’avoir eu cette idée.

Fiston me regarde arriver, l’air tout aussi abruti que le matin même (je sens que ça fait au moins 4 ans que j’ai pas été le voir faire du roller, d’ailleurs je lui pose même pas la question et il se tait, il commence à s’habituer sans doute au comportement anormal de sa mère aujourd'hui)

Il a fait vachement de progrès, et mince! avec ses rollers, il est plus grand que moi! Je prends des photos, on va se balader, lui devant à roller, moi derrière flânant(il fait tellement beau) chienchien encore derrière tirant su sa laisse, parce que mince il a pas le temps de faire son petit pipi tous les 3m50.

P4280325

17h30: Retour maison. Je fais la salle de bain, les toilettes, de fond en comble (passionnant hein?) et .... Je ... M’attaque au repassage.

Pffffffffff, ça fait au moins.... (non, pas 4 ans!) un bon mois que j’ai pas touché au fer à repasser. Vais-je savoir encore le manipuler? Ou va-t-il me falloir un formation accélérée pour retrouver ma dextérité?

Et là, tout en repassant (Beurk, je déteste ça, et ça, ça ne changera jamais) je réalise soudain!

Là, devant le tas de linge propre, qui attend depuis au moins 1 mois, je réalise pourquoi fiston met et remet toujours le même tee-shirt vert à manches longues. Je le lui lave, le passe au sèche linge et le lui rend, et il le remet dès le lendemain, et je me dis que vraiment il l’aime beaucoup ce vêtement (c’est vrai, le vert est sa couleur préférée) pour ne pratiquement pas le quitter.

Sauf que je viens de réaliser, devant la montagne de vêtements qui attend d’être repasser, qu’il n’en a pas d’autres, vu que tous les autres je les lui ai lavé, fais sécher à l’extérieur et mis en vrac dans la panière de linge à repasser. Et qu’ils sont tous là, devant moi, sur cette montagne de linge qui attend d’être repassé.

Et là, une deuxième constatation finit de m’anéantir. Je viens de réaliser que... Ca ne fait pas 1 mois que je n’ai pas repasser, mais au moins 3, vu que depuis le début de l’hiver, je sèche au sèche-linge. Là, j’ai un peu, un tout petit peu honte de moi (mais ça passe très vite, car la journée n’est pas terminée)

2 heures plus tard, le repassage (imparfait) est fini. Encore un peu de temps pour préparer un vrai repas.

Et il me reste encore du temps, pour concocter une longue entrée pour mon blog préféré.

PS: tout à l’heure, la petite voisine (elle a 7 ans) m’a dit:

_ T****, il est toujours tout seul le pauvre, alors on le “prend” chez nous des fois, et on lui apporte des crêpes, il a dit à maman qu’il avait de la chance d’être tombé sur des voisins comme nous. Pourquoi t’es jamais là toi?

Gloups! J’ai un doute là, Ca fait pas 4 ans que j’ai pas fait de crêpes quand meme !