30 janvier 2007

Lucas

  Voici ma dernière contribution à Obsolettres dont le thème était:  La paresse: Il n’est pas paresseux. Non, malgré ce que pourrait en dire certains promeneurs, certains collègues, et même des gens de sa famille qui pensent qu’il a choisit ce métier pour “se la couler douce” C’est un contemplatif. Est-ce que rester immobile, de longues minutes, devant un parterre de fleurs peut être attribuer à un penchant très net à la paresse? Est-ce qu’admirer le lever de soleil sur le parc, juste avant l’ouverture, peut être... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 janvier 2007

Pipicaca !

  Dimanche matin, 8h. Je suis confortablement installée dans mon lit et... Je dors. Fiston: - Maman, maman, il est toujours pas débouché! - Mhmmmmmmmmmmmmm! Hein? Koi? Kesse? Ton nez? Fiston: -Non! le WC! - Ah! Ben je verrais plus tard. Fiston: - Mais comment je fais moi? -Pour faire quoi? Fiston: - Ben pipi! - Dans le jardin. Fiston: - et le reste? - Tu as vu le joli seau bleu dans les WC ? avec une poche poubelle dedans? Ben c’est les nouveaux WC. Fiston: - ah! Bon, d’accord, et je fais quoi après? - Tu fermes la... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 19:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2007

Bonjour docteur

Il vient de m’ausculter. Moi je sais qu’il l’a fait. Mais lui? A sa façon ultra rapide de refaire pour la 20ème fois de la journée les mêmes gestes, je me demande si il a réalisé chacun de ses gestes consciemment ou mécaniquement. Je me demande même si il s’est rendu compte que j’avais des seins! Pas que j’ai des seins (enfin, je veux dire, bien sûr que si, que  j’en ai, mais pas  plus que la moyenne... Des femmes s’entend!) Mais que j’ai des seins, et donc que je suis une femme. Pas un homme, un enfant ou un bébé... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 22:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
23 janvier 2007

Neige et émotion

Je regarde la neige tomber, il fait froid. Enserrée dans 2 pulls, une couverture ( mais non il fait pas 10 ° chez moi, je suis juste malade)  On se croirait dans une chanson de Bénabar! Je me concentre sur les flocons qui tombent (mais non, je ne rêve pas, c'est pas la fièvre, il neige bien en région Toulousaine!) Arrêtez de me déconcentrer tout le temps Pfffffffffffffff! Je disais donc que je regardais ces milliers de petits bouts de coton recouvrir la rue, et j'essayais (je dis bien j'essayais!) de ne penser à rien. ( Non,... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 23:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2007

Allô docteur?

Lundi matin, 8h: J'empoigne ce foutu téléphone. Et après une grande respiration je fais le numéro du toubib. _ Allô? Putain, mais pourquoi on a inventé le téléphone bon dieu! On était pas bien avec le bon vieux télégramme?A faire de petit trous, c'était ludique en plus. Bon allez souffle un grand coup et lance toi (Vous vous rappelez que je suis phobique? Oui bien sûr, je vous le rabâche assez souvent. Mais là j'ai de la fièvre et je suis malade en plus alors j'ai les circonstances atténuantes!) _ Bonjours madame. Je.... _... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 23:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2007

Omi et moi

« Ta coloc me paraît bien encombrante ! ». Il me souriait en disant ça. Moi j’ai fait semblant de rien. Je ne voulais pas lui montrer que je ne comprenais rien à ce qu’il me disait. Je ne savais même pas de quoi il me parlait. J’ai pourtant l’habitude de l’entendre prononcer des mots bizarres, qui ne veulent rien dire. La plupart du temps, il me demande de raconter ma journée, ou il me fait dessiner. De temps en temps il veut qu’on parle d’elle, mais je suis rarement disposée à le faire. J’ai fait la gaffe une fois, une seule.... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 21:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

18 janvier 2007

152 cm et demi de concert

  http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.fullscreen&videoid=1554627608 152 cm et demi se fraye un chemin jusqu’à l’entrée: 7000 places. Ce serait un comble de ne pas trouver de place assise. Oui, mais voilà. 152 cm et demi ne veut pas n’importe quelle place. Il lui faut un siège en bord de rangée, le plus près possible d’une sortie. 152 cm et demi est exigeante. Et pour cause. Sans cette condition là, c’est la panique assurée et donc, au mieux: un concert gâché, au pire: un concert déserté. Là, le problème ne... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 20:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2007

L'envie

  Ces derniers temps, peu de temps pour écrire. Encore moins pour lire. J’ai survolé quelques blogs, mis 2 ou 3 commentaires. Ce soir, je me suis posée un peu plus. J’aime bien cette idée de rentrer chez les gens par la petite porte, discrètement, de regarder le mobilier, s’imprégner de l’ambiance du jour, ne faire que passer ou bien se sentir assez bien pour y rester. Et puis surtout, j’aime bien cette idée d’être comme tout le monde. Sauf que ... Je ne suis pas comme tout le monde, et c’est en lisant les autres que ma... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 23:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
12 janvier 2007

Une histoire de taupe

Texte écrit pour l'hebdomadaire d'Obsolettres Monsieur Miro était assez laid, un peu rond, un peu chauve, un peu court sur patte, un peu voûté. Monsieur Miro était myope, très myope. D’ailleurs il portait en permanence sur son nez une paire de lunette à double foyer, maintes fois rafistolées. Monsieur Miro était seul, très seul. Il vivait dans sa tanière en Hermite, n’en sortant qu’en de rares occasions. Monsieur Miro était méticuleux, très méticuleux, et acariâtre, pas mal acariâtre, c’est pourquoi il passait son temps à... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 22:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2007

Grippe

J’ai du boulot par dessus la tête, je fais plein d’heures sups, et mon fils est malade. Oui, je sais, c’est rien, juste une grippe. Mais vous pouvez pas savoir comme un grain de sable dans ma mécanique est difficile à gérer. Hier, j’ai passé la journée, pendue au téléphone à m’inquiéter de sa santé. Je travaillais la tête ailleurs, calculant comment j’allais gérer cette crise, car pour moi, le moindre chamboulement dans ma vie active, est vécue comme un échec. Ce matin, branlement de combat, la fièvre avait montée, il était de... [Lire la suite]
Posté par cassymary à 15:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :