Quand l'hiver va être froid, ben les oignons, ils le sentent, ils ont comme qui dirait une intuition; Du coup ils se protègent à l'avance en se mettant plusieurs couches de peau sur le dos. Quand on pèle un oignon qui a eu peur d'avoir froid, on n'en finit pas d'enlever des couches, et la dernière est toujours la plus difficile parce qu'elle est "collée". Sont pas fous les oignons, si ils restent plantés, ils savent qu'ils passeront l'hiver au chaud comme ça, et si on les sort de terre, ben ils nous font un joli pied de nez en nous faisant pleurer beaucoup plus avec leur 5 ou 6 pelures sur le dos.

Vous vous demandez à quoi je veux en venir? ben... A moi... A nous quoi... A tous ceux qui en prévision du mauvais temps se protègent sous de bonnes couches de pelures. Parce que quand on a eu mal une fois de trop, on fait gaffe forcément.... on est comme les oignons, on sait bien qu'une fois de plus serait fatal pour nous, alors on met une pelure, puis une autre et encore une autre. Et quand on pense le printemps revenu et que par mégarde on enlève une ou plusieurs protections, on risque gros.... attrapper un coup de froid au coeur, ou pire, une vraie pneumonie de l'âme!

On est comme les oignons: c'est une question de survie, on contrôle pas grand chose, c'est juste l'instinct qui s'en charge!!!!